Angoulême

L’innovateur 💡

Angoulême

Ville de plus de 40 000 habitants, Angoulême surplombe une boucle de la Charente depuis l’éperon rocheux où elle s’est établie. Elle est la capitale de l’image et de la bande dessinée, puisqu’elle accueille chaque année le festival international dédié au neuvième art. Au point d’être désignée, en 2019, « Ville créative » par l’Unesco.

À ce titre, la ville compte de nombreuses entreprises industrielles et numériques, notamment liées à la création graphique. Angoulême s’appuie ainsi sur le Pôle image Magelis, un écosystème tourné vers l’innovation et rassemblant une centaine d’entreprises spécialisées, plus de deux cents auteurs de bande dessinée, une trentaine de studios, douze écoles internationales et 1 300 étudiants.

L’initiative 🚀

Plateforme de participation citoyenne jeparticipe.angouleme.fr

Lancée en décembre 2018, la plateforme numérique jeparticipe.angouleme.fr avait pour vocation, au départ, de mettre en relation associations et citoyens prêts à s’engager bénévolement. Depuis, le site a évolué en profondeur afin d’accueillir de nouvelles fonctionnalités. En effet, la volonté des élus a été de regrouper dans un outil unique de multiples formes de participation citoyenne. Budget participatif, entraide entre habitants et consultations citoyennes sont venus enrichir une plateforme complètement remaniée, en plus du module initial de mise en relation entre structures associatives et bénévoles. Cette refonte date du 1er mars 2021.

Le budget participatif est doté d’une enveloppe de 250 000 euros. Chaque citoyen peut soumettre une idée de projet, en lien avec les compétences de la ville : enfance, jeunesse, sport, culture, environnement, sécurité, etc. Ces idées sont déposées soit par le biais de bulletins papiers, soit en ligne via la plateforme numérique. En l’espace d’un mois, plus d’une cinquantaine de projets a déjà été proposée depuis le site jeparticipe.angouleme.fr. Les services de la ville étudient ensuite la faisabilité des projets. À terme, les idées retenues sont soumises au vote des Angoumoisins. Enfin, les projets « lauréats » sont mis en œuvre par la ville.

Le module portant sur l’entraide entre citoyens, quant à lui, a été ajouté à l’occasion du premier confinement. Un habitant peut publier une annonce sur la plateforme, soit pour proposer une aide, soit pour exprimer un besoin : aide aux courses, déplacements, soutien scolaire, écoute ou présence, appui informatique ou administratif, aide pour l’entretien de la maison ou du jardin, dons de vêtements ou de nourriture, etc. Les messages envoyés via la plateforme, en réponse à ces annonces, parviennent directement sur la boîte mail du dépositaire. La ville intervient pour aider les habitants à s’inscrire et à rédiger les annonces de façon attractive, mais n’interfère pas une fois que la mise en relation a eu lieu.

Le principe est le même pour la fonctionnalité destinée aux associations et aux bénévoles. Les associations publient leurs missions de bénévolat, par exemple de partage d’expérience professionnelle auprès de jeunes habitants, et sont directement joignables via la plateforme. Réciproquement, les citoyens désireux de s’engager au service d’une association peuvent proposer leurs services depuis un espace dédié sur le site.

Enfin, les consultations citoyennes prennent la forme de sondages ou de questionnaires. Aussi une consultation a-t-elle été menée pour renommer le site de l’ancienne école Raoul Boucheron, appelée à être démolie pour permettre l’aménagement d’une nouvelle zone de convivialité. Pour ce faire, le conseil citoyen du quartier concerné a formulé des suggestions, en concertation avec les riverains. Cinq de ces propositions ont été validées par le maire d’Angoulême, pour ensuite faire l’objet d’un vote depuis le site jeparticipe.angouleme.fr.

Cette plateforme a pour ambition d’être un point de convergence pour l’ensemble des formes de participation mobilisées par la ville. Elle constitue un outil, au service d’un champ participatif beaucoup plus vaste et dans lequel l’on retrouve les comités de quartier, les conseils citoyens et les journées citoyennes. En outre, des marches sont organisées avec les habitants pour diagnostiquer d’éventuels problèmes dans l’espace public. L’objectif est de pouvoir associer les citoyens en amont des projets, et non uniquement en aval, afin de répondre pleinement à leurs attentes.

Carte d’identité 📌

Angoulême
  • Site : angouleme.fr
  • Catégorie : Communes
  • Localisation : Angoulême, France
Plateforme de participation citoyenne jeparticipe.angouleme.fr
« La volonté des élus a été de renforcer la participation, au sein de la collectivité, et de disposer d’un outil phare pour rassembler toutes les formes de mobilisation des citoyens. »
Estelle Bodet (accompagnatrice de l’engagement citoyen et solidaire à la mairie d’Angoulême)

Fiche établie en avril 2021