#3 Votre site de campagne est-il vraiment utile?

Mener une campagne sans contact : mode d'emploi

Publié le 10 nov. 2020
Temps de lecture : 4 min

Pour ne rater aucun article sur la façon de mener des campagnes militantes numériques, inscrivez-vous à notre newsletter ! 👇🏻


Lancer un site internet ou s’en passer… Le dilemme est systématiquement au menu des premières réunions des équipes de campagne. 

Bien plus qu’une simple vitrine, le site peut être un élément clé de votre stratégie numérique pour créer et mobiliser une communauté de sympathisants. 

✨📡🔗

✨Votre vitrine 

Jugés techniques, onéreux ou chronophages, les sites de campagne ont une réputation mitigée. La décision d’en créer un relève souvent du choix par défaut, pour « cocher la case » de la présence en ligne. 

Il est vrai que l’investissement peut sembler élevé pour les petits projets. Les équipes locales préfèrent spontanément concentrer leurs ressources sur la préparation d’actions de terrain, plus concrètes à court terme. 

Pourtant, une présence en ligne est nécessaire pour légitimer votre projet et référencer votre action. 

Dans un premier temps, le site peut être cantonné à un rôle de vitrine avec un objectif d’information.

Un site vitrine permet de présenter ses candidats, sa vision, de partager des documents et d’informer de ses principales prises de position. Pour être efficace, la disposition doit faire l’objet d’une attention particulière. Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre article sur la façon d'être créatif avec les pages d'accueil. 

Toutefois, pour un organisateur de campagne averti, ce schéma a un goût d’inachevé. 

Parce qu'il enferme le site dans un rôle de blog statique redondant des réseaux sociaux, il ferme de nombreux horizons.   

Pourquoi ne pas aller plus loin ? 

📡 Votre média 

Autant le dire tout de suite, un site vitrine a très peu de probabilité d’exister par lui-même dans l’océan d’internet. A moins que les candidats ne possèdent une grande notoriété, les chances de toucher de nouveaux sympathisants spontanément sont limitées. 

Comment dépasser ce problème ?

En créant votre propre canal de communication ! Plutôt que confier votre notoriété à l'aléa des algorithmes des moteurs de recherche, votre objectif doit être de créer votre propre audience. 

Par ce biais, vous pourrez communiquer de façon privilégiée avec sympathisants, quand vous le souhaitez et avec l'assurance que vos messages soient vus. 

Pour mener à bien ce projet, le site internet a un rôle de catalyseur. Il permet d'interagir avec les visiteurs en collectant les information nécessaires pour le recontacter et leurs préoccupations. 

L’objectif est d’utiliser le site de campagne pour se construire une audience. 

En pratique, il est essentiel de multiplier les interactions sur le site avec les visiteurs et de conserver une trace de leur passage. C’est le rôle des formulaires de newsletter, des questionnaires ou des pages spécialement dédiées aux évènements.

En centralisant les réponses au même endroit, il devient possible de segmenter votre audience.

Grâce à cela, vous pourrez communiquer directement auprès d’eux à l’occasion d’opérations d'envoi de courrier, d’emailing ou de chaînes d’appels. 

🔗Votre communauté 

Que vous soyez élus, candidats ou militants, votre action doit s’inscrire dans le temps. 

Stratégiquement, cela dépend de votre capacité à créer d’une communauté de sympathisants prête à se mobiliser autour votre projet. 

Animer une communauté nécessite de créer une identité commune, d’organiser des espaces d’expression propre et de coordonner des actions. 

Le site internet a un rôle fondamental dans la mise en place d'une communauté. Il doit en être le portail d’entrée unique. 

Au-delà de la simple vitrine ou du canal de communication, votre site est alors intégré avec de nombreux outils de gestion de communauté. 

Le site internet est alors la partie publique d'une plateforme de campagne multi usage plus large. 

Dans le cadre militant, un portail de campagne permet de recruter des sympathisants, de les organiser en équipe et de leur allouer des tâches. 

Il permet la mise en place d’outils participatifs avancées (vote, pétition, budget etc), la gestion des procurations, comptes de campagne, la remontée des résultats d’élections etc 

Longtemps réservé aux grosses organisations, les plateformes de gestion de  communauté sont aujourd’hui facilement accessibles pour les initiatives locales. 


Pour un pilotage plus fin, le site de campagne peut être couplé avec des outils d'analyse du trafic respectueux du règlement européen sur les données personnelle comme  Simple Analytics ou Matomo. 

Les possibilités sont nombreuses, profitez-en ! 

 

Pour ne rater aucun article sur la façon de mener des campagnes militantes numériques, inscrivez-vous à notre newsletter ! 👇🏻

Plus d'actualités